Le Terre-Neuve

 

« Le terre-neuve descend des chiens autochtones de l’île de Terre-Neuve et gros chiens de chasse à l’ours introduits par les Vikings en l’an 1001 ap.J.C. avec l’arrivée des pêcheurs européens, la race a été améliorée grâce à des croisements avec d’autres races, mais elle conserva, semble-t-il, ses caractéristiques premières. Au début de la colonisation en 1610, les attitudes comportementales ainsi que les principaux traits physiques du terre-neuve étaient déjà solidement établis. » À la fin XVIII siècle, on a utilisé le terre-neuve pour tirer les troncs d’arbre abattus.


Le terre-neuve était compté avec l’équipe des bateaux de pêcheurs de Terre-Neuve. Ils utilisaient le chien pour monter les filets de pêche à bord, pour rapporter des objets, et en plus pour sauver ceux qui étaient tombés dans la mer. « Mais pour le sauvetage en mer, plusieurs conditions sont requises. Il faut que le chien soit assez costaud pour ramener un être humain. Son poil est double : la sous-couche isolante lui permet de lutter contre le refroidissement en eau glacée et le poil de surface résiste à l’eau. Le terre-neuve peut ainsi nager pendant des heures (dit-on…) tout en restant au sec et au chaud. De plus, le chien doit aimer l’eau, ou du moins, il doit être capable de se jeter à l’eau sans crainte et il doit nager volontiers. Avec ses pieds palmés, il prend appui dans l’eau et avance plus aisément (sa musculature doit être suffisamment développée pour donner l’impulsion et la puissance au mouvement dans l’eau). Finalement, le terre-neuve doit être très résistant à l’épuisement musculaire. Le terre-neuve a la particularité d’avoir les pattes palmées (la membrane interdigitale ne se voit que rarement dans ses pattes, mais elle est quand-même bien développée), une fourrure épaisse huileuse, et un sous-poil dense l'aidant à résister au froid et facilitant la flottaison.
 

C'est un chien d'une très grande fidélité et d'un caractère exceptionnel. Doux, généreux, intelligent, patient, c'est un bon compagnon pour les enfants. Sa force impressionnante et sa vitalité en font un excellent gardien (plus par sa morphologie impressionnante que par son caractère) jamais dangereux. C'est un chien polyvalent qui possède des dispositions naturelles pour le sauvetage. Il est doté d'un corps puissant, musclé et harmonieux, son ossature est charpentée mais sans lourdeur excessives. Il mesure environ 71 cm pour plus de 65 kg ; la femelle, 66 cm pour 55 kg environ. Sa robe au poil long et plat, imperméable à l'eau, dense et lustrée, est généralement de couleur noire, bronze, ou noire et blanche. Les couleurs grise ou marron et blanc que l'on peut croiser de temps à autres ne sont pas des couleurs reconnues par la FCI donc non acceptées à la confirmation. Sa tête est massive avec un crâne large, son front et sa face peuvent être plus ou moins lisses ou plissés. Son museau est court ou long, ses yeux sont bien bruns mais peuvent être noisettes chez le terre-neuve bronze. Le terre-neuve est calme et obéissant, mais son éducation exige de son maître qu'il soit ferme et patient avec lui car c'est un chien réputé "cabochard" et malgré sa morphologie de gros nounours il ne doit pas devenir indomptable ! Le terre-neuve est morphologiquement "fini" vers l'âge de 4 ans et nous pouvons aussi dire qu'il est adulte mentalement au même âge. Un terre-neuve de deux ans est encore un grand chiot, pataud, qui ne connaît pas bien son corps et n'est pas toujours maître de ses mouvements. Il faut savoir que l'âge le plus dur d'un terre neuve est de 2 à 6 mois, âge où il teste son nouveau foyer. Mais ce n'est pas un chiot destructeur, il teste plus en faisant celui qui n'entend pas ou se bute à ne pas vouloir exécuter un ordre. De six mois à vingt quatre mois c'est un bébé très sage dans un corps de grand, qui n'arrête pas de pousser, et dont les points de repère changent sans arrêt. Par contre c'est un chien têtu. Ce chien est en fait très câlin (généralement).

L'alimentation
L'alimentation du Terre-Neuve est très importante, surtout en période de croissance. En effet, le chiot ne doit surtout pas grandir ou grossir trop vite car cela pourrait avoir une fâcheuse influence sur le développement de ses articulations ou de ses pattes. Une ration équilibrée doit être calculée par votre vétérinaire. Que vous lui donniez une nourriture cuisinée à la main par vous, ou des repas tous prêts du type aliments secs, il ne faut pas dépasser la dose que vous indiquera votre vétérinaire. Le plus important est de respecter la fréquence des repas. A ce titre, établissez une courbe poids/croissance. Il faut ensuite la compléter consciencieusement pendant les 12 premiers mois de votre chiot. Cela pourra vous être d'une grande utilité pour déterminer la fréquence et la consistance des repas de votre chien lorsqu'il aura atteint sa taille adulte.


Par exemple, pour un Terre-Neuve adulte de 65kg, on pourrait donner deux repas par jour (2x250g), de croquettes d'une marque réputée présente sur le marché. Cela pour éviter les risques de torsion d'estomac dont peuvent être victimes les chiens de grandes races.
 

L'apport d'eau fraîche est très important. Elle doit toujours être disponible en quantité suffisante pour que le chien n'en manque jamais.

Conclusion, pour éviter tout problème, consultez votre vétérinaire au préalable, afin de discuter avec lui de la croissance et du poids que doit faire votre chien à ses différents stades de croissance. Votre chien vous en sera reconnaissant.

 

La possession d'un Terre-Neuve implique des responsabilités notamment sur son état de santé.

Un animal doit avoir un vétérinaire auquel se référer, comme les humains avec leur médecin traitant. Si possible choisissez un vétérinaire qui suivra votre chien tout au long de son existence. Pour les vaccins, maladies diverses et faiblesses propres à votre chien, demander conseil à votre vétérinaire et au club de race de votre Terre-Neuve.

La torsion d'estomac
Elle survient chez les grands chiens surtout ; le tableau est éloquent : le chien se couche et se relève, regarde son ventre, salive, tente de vomir sans succès, son abdomen est énorme, surtout du côté gauche. C'est une urgence, il y va de sa vie, si cela se produit il faut l'amener très vite chez votre vétérinaire. Pour éviter cette redoutable affection il faut fractionner le repas en deux pour ne pas qu'il ingère de trop gros volumes et il faut le laisser au repos lorsqu'il vient de manger.

La dysplasie coxo-fémorale
Elle peut toucher tous les chiens, en particulier les grandes races de plus de 30 Kg. D'origine poly factorielle elle peut être héréditaire avec des facteurs favorisants comme la croissance rapide du squelette, l'alimentation ou le milieu. Le seul moyen valable de le détecter est la radio des hanches, des clichés que l'on peut faire au jeune âge mais qui seront confirmés à l'âge adulte. Des signes précurseurs peuvent apparaître qui se concrétisent par une faiblesse de l'arrière-train.

La croissance
Comme beaucoup de molossoïdes la croissance est rapide et fait supporter au squelette une charge importante, il y a alors un risque de déformations. On doit nourrir les chiots avec une alimentation équilibré, sans excès, afin d'éviter la surcharge pondérale, de même qu'il faudra limiter les exercices violents.

 

 



Les réactions

Avatar Patrick

Ai commencé à récupérer qqes photos mais aurais besoin de tes compétences pour les insérer sur notre site

Le 26-06-2013 à 19:50:53

Réagir


CAPTCHA


Météo

Dimanche

min. 9 ° max. 21 °
Partiellement nuageux

Lundi

min. 8 ° max. 22 °
Ciel dégagé

Mardi

min. 9 ° max. 21 °
Partiellement nuageux
Forum

Aller sur le forum

Galerie photo

Entraînement 11/05/14

Dernières modifications
  • Jean noël D. a modifié une actualité

    Aquila

    Il y a 2 mois

  • Jean noël D. a ajouté une actualité

    Aquila

    Il y a 2 mois

  • Francois le fripon . a ajouté des photos

    CONCOUR 2018

    Il y a 4 mois